Crea sito

Appel au Pape Francois

POUR LE DROIT A LA VERITE SUR EMANUELA ORLANDI

Pape Francois

Je suis Pietro Orlandi et après toutes ces années, je suis toujours ici à la rechercher de la Vérité sur l’enlèvement de ma sœur Emanuela, Citoyenne du Vatican, qui a eu lieu 22 Juin 1983. Une jeune fille innocente de 15 ans a qui on a empêché de choisir sa propre vie, en lui niant, encore aujourd’hui, toute forme de justice, en oubliant que la vie de tout être humain est sacrée et qu’elle ne peut pas être considérée comme une feuille de papier sur laquelle mettre un tampon «archivé».

Une histoire qui au fil des années a été marquée par de fausses pistes, des dissimulations, du silence et surtout du manque de coopération de la part du Saint-Siège. Vous avez dit: « Celui qui se tait est complice. » c’est vrai. Au Vatican, il y a ceux qui savent et se taisent depuis de nombreuses années, devenant ainsi complices de ceux qui ont eu des responsabilités dans cette histoire.

À cet égard, au Vatican, il y a des documents occultés, et dont certaines autorités du Saint-Siège sont au courant. Des documents qui contiennent des étapes importantes de cette histoire inhumaine et qui pourraient nous permettre d’enfin nous réunir avec Emanuela ou lui donner une digne sépulture.

Le dossier « Rapport Emanuela Orlandi » à disposition du secrétaire particulier de Benoît XVI depuis 2012, contenant des informations et des noms qui pouvaient nous conduire à la Vérité, était sur le point d’être remis à un magistrat italien, mais le Vatican est revenu sur sa parole et le dossier a été occulté. Après 33 ans, je me demande pourquoi on continue à refuser à une famille la possibilité de donner Lumière et Paix à sa fille, à sa sœur.

Nous avons le droit de connaître la vérité contenue dans ces documents et si la disparition de Emanuela a été placé sous secret pontifical je vous pris d’enlever les sceaux à cette imposition qui empêche l’aboutissement à la Vérité et l’application de la Justice.

Les secrets ne peuvent pas exister dans un Etat qui se trouve au centre du Christianisme parce qu’ils sont contraires aux paroles et aux enseignements de Jésus:«Il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être mis au jour.»

Pape François, vous avez indiqué au peuple la bonne voie « Nous avons besoin de ponts, pas de murs » et je vous demande la même chose, pour Emanuela.

La Vérité et la Justice ne peuvent pas être utopiques, un rêve impossible, mais les bases pour que chaque Etat se considère civile.

Des principes fondamentaux qui dans cette histoire ont été honteusement piétinés depuis plus de 33 ans. La mienne est une voix tenace, dépourvue de résignation, qui me guidera dans cette vie et au-delà, dans la recherche de la Vérité et la Justice, de sorte que cet appel puisse appartenir à toutes les victimes et les personnes innocentes privées de liberté.

Jamais on ne nous volera l’Espoir.

Pietro Orlandi

28 Mars 2017

Print Friendly, PDF & Email
Translate »